Jose, Christopher et leur famille

Fuel the Care Christopher _FG47720.jpg

Lawrence, MA

Jose, de Lawrence, au Massachusetts, vit pour ses cinq enfants. Lorsque son fils Christopher, âgé de neuf ans, en a eu besoin, il s’est battu pour que, de la République dominicaine, il puisse venir aux États-Unis afin de recevoir les soins dont il avait besoin au centre médical Tufts.

Christopher souffre d’un trouble épileptique rare qui s’est traduit par un retard global de son développement et de sa capacité de marcher. Il vivait avec sa mère en République dominicaine, mais étant donné ses soins médicaux limités, Christopher était isolé et ses crises s’aggravaient.

« J’ai toujours voulu qu’il vienne aux États-Unis pour se faire soigner », raconte Jose. « Au fil du temps, son cas empirait, c’est pourquoi je me suis battu pour obtenir sa garde. »

Quand, au début de 2018, Christopher a rejoint ses frères et sœurs, Josue, 8 ans, Marializ, 10 ans, Marielis, 11 ans, et Yismeiri, 14 ans, au Massachusetts, les choses ont commencé à changer. Christopher a rapidement été admis au centre Tufts, à Boston, où il est resté plus d’un mois. Jose et sa famille étaient à ses côtés, faisant l’aller-retour entre l’hôpital et la maison familiale à Lawrence.

« Mes autres enfants adorent Christopher; tout le monde se sent bien avec lui », dit Jose. « Les enfants aiment jouer avec lui – ils lui donnent des câlins, des bisous, et il aime ça. »

La présence et l’amour de sa famille ont été essentiels au rétablissement de Christopher, mais Jose en a ressenti les pressions financières. Lorsqu’il a entendu parler du programme Faites le plein d’amour d’Irving, il a regagné espoir.

« Christopher avait de graves problèmes de santé, et ce n’était pas facile », affirme Jose. « Sans Faites le plein d’amour, Christopher n’irait pas aussi bien aujourd’hui. »

À un moment où toute la famille de Christopher devait faire face à la transition et à l’incertitude, Faites le plein d’amour l’a aidé de façon tangible, en lui permettant d’être présente et de prendre part à ses soins médicaux.

Après son séjour au centre Tufts, ainsi que dans un centre de réadaptation, Christopher s’épanouit maintenant à la maison auprès de sa famille. Il va à l’école, ses crises sont maîtrisées, il grandit et il apprend. Avec les soins continus de l’équipe de Tufts et l’appui de sa famille qui l’entoure, Christopher pourra rattraper son retard de développement et marcher un jour.