Darcy, Deanna et Tara

CHaD_Family_1836.jpg

Bennington, VT

Il n’est pas toujours facile d’être monoparental. Et surtout pour Darcy de Bennington, au Vermont, dont deux des trois filles sont suivies de près par des spécialistes de l’hôpital pour enfants de Dartmouth-Hitchcock (CHaD) en raison d’une maladie génétique rare.

Deanna, 12 ans, et Tara, 11 ans, ont le syndrome d’Alport. Elles voyaient des médecins du CHaD depuis de nombreuses années déjà pour divers problèmes chroniques, mais ce n’est que lorsque Tara, qui aime jouer de la trompette et du cornet dans l’orchestre des jeunes de sa communauté, a commencé à perdre de son ouïe, l’année dernière, que les médecins ont compris.

La famille voyage trois heures d’un État à l’autre pour voir des spécialistes.

« Nous parcourons ces routes vers Dartmouth depuis plus de dix ans pour essayer de comprendre », dit Darcy, dont la tête était si remplie de questions sur l’état de santé de ses enfants, qu’elle n’a jamais pensé rechercher auprès du personnel de l’hôpital un autre type d’appui. Lorsqu’elle a entendu parler du programme Faites le plein d’amour d’Irving Oil, une petite part de son stress s’est envolée.

« Bon nombre de fois, j’ai planifié bien à l’avance pour être certaine d’avoir assez d’essence pour me rendre à un rendez-vous », affirme Darcy. « J’ai dû m’absenter du travail, ce qui représente une perte de salaire en plus des frais de déplacement. C’est donc un grand soulagement de ne pas avoir à m’inquiéter à ce sujet. De savoir que je pourrai faire le plein en retournant à la maison et de passer la semaine sans y penser. »

Grâce aux bons soins du CHaD, la santé des filles est prise en main de façon adéquate et leurs examens médicaux ont lieu tous les quelques mois. Elles passent donc plus de temps à la maison avec leur sœur aînée, Tea (15 ans), à faire des activités qu’elles aiment. Les trois jouent d’un instrument dans l’orchestre des jeunes de la communauté – flûte, violon et trompette –, étudient sérieusement et prennent part à diverses activités.

Leur vie a beau être bien remplie, ces Vermontoises prennent toujours le temps de profiter ensemble des grands espaces. Elles chérissent les doux moments en famille passés à se promener dans la nature ou en camping.